La situation actuelle des Chrétiens d'Orient : conférence de Luc Balbont

Vendredi 20  novembre, Luc Balbont conférencier spécialiste des chrétiens d’Orient est venu présenter devant 150 personnes « La situation actuelle des chrétiens d’Orient ». La conférence avait lieu à l’initiative du secteur Centre d’Evreux à l’église Saint Michel dans le cadre de l’exposition des Œuvres d’Orient présente du 5 novembre au 3 décembre 2015.

Img 7824 redim

Luc Balbont invite au cours de son exposé à découvrir que : « La diversité, c’est la richesse de l’Orient ! Il ne faut pas que l’Orient perde cette diversité, et il ne faut pas que l’Occident ait peur de cette diversité ».

Il développe son exposé en 8 points :

  1. Qui sont ces chrétiens d’Orient ?

    L’origine : c’est Jésus. Leur origine est Jérusalem. Au début, il y a une première communauté avec Jésus et ses 12 apôtres. Au moment de la Pentecôte, il y a 72 apôtres qui partent. Pierre va à Antioche, Paul à Antalya, Matthieu en Ethiopie, Thomas en Mésopotamie, etc…

    Les 2 premiers siècles il y a une unité des chrétiens. Quand l’église devient officielle avec Constantin, l’Eglise devient une puissance et commence à se déchirer. Il y a le 1er schisme, et le 1er concile (on se dispute sur la nature de Jésus : divin, humain, divin et humain …). Après la chute de Rome il y a 2 empires chrétiens. Au XIXème siècle, il y a 14 églises chrétiennes différentes au Proche et Moyen Orient. Cette désunion explique pourquoi l’Islam a progressé autant en Orient.

  2. Combien sont-ils ?

    Ils sont entre 11 et 13 millions. Leur pourcentage a terriblement baissé : en Egypte ils étaient 25% en 1948 aujourd’hui ils sont 10%, en Jordanie sont passés de 10% à moins de 2% ; en Syrie de 34% à moins de 5% ; en Irak de 10%  à moins de 1% ; au Liban de 55% à 34%.

  3. Leur rôle, leur importance

    Ils ont un rôle très important en Orient sur l’économie par leur créativité, leurs entreprises, et ils ont un rôle éducatif essentiel. Même des familles musulmanes mettent leurs enfants dans des écoles chrétiennes, car l’enseignement y est de très bon niveau.

  4. Les problèmes actuels

    Les points noirs : Daech, Boko Haram, Califat, les Talibans, l’Etat islamique …

    Ils sont persécutés (chassés, massacrés) en de nombreux pays d’Orient. On leur propose la conversion, ou l’exil.

  5. Quelles solutions ?

    L’immigration qui est massivement choisie aujourd’hui n’est pas une bonne solution … car alors ils disparaîtront de ces pays-là. La diversité c’est réussir à vivre ensemble avec ses propres spécificités, sa propre culture.

  6. Que faire ?

    Leur accorder davantage de considération notamment au niveau des autorités de l’Eglise catholique latine.

  7. Comment aider les chrétiens d’Orient ?

    Il faut les aider à rester sur place lorsque c’est possible, et les accueillir provisoirement dans nos pays occidentaux lorsqu’il n’est pas possible pour eux de rester là-bas mais avec l’optique de les aider à repartir pour rebâtir sur place. Il faut maintenir le dialogue.

  8. « Mes espoirs » par Luc Balbont

    « J’ai espoir que soient repensées les solutions pour les aider à reconstruire et à reprendre leur place de chrétiens dans les pays d’Orient. » telle est la conclusion de Luc Balbont.