Infos de la semaine

 

Mercredi 21 septembre : Saint Matthieu (fête)

Samedi 24 septembre :
18h30 : Messe à Irreville

Dimanche 25 septembre 26ème du temps ord.: 
11h : Messe à St Michel

Jeudi 29 septembre: Saints Michel, Gabriel et Raphaël (fête)
 

 

INFOS


Messe à 18h30 à la chapelle de Saint Michel tous les jours de lundi à vendredi
--------------------------
 Groupe de prière du Renouveau Charismatique St Michel Archange tous les jeudis de l’année à 20h30 à la chapelle.

  •  Chapelet à l’église de Gravigny tous les mardis à 16h, à la chapelle de St Michel tous les mardis à 18h et les samedis à 11h30, à l’église de St Michel le 1er dimanche du mois à 10h30, à Gauville le 1er jeudi du mois à 19h30. 
  • Le samedi 11h30 chapelet, 12h messe à la chapelle
  •  Rosaire chez Jacqueline Deshayes à Huest à 14h30, tous les premiers mardis du mois.

 

Messe, adoration, confession en semaine cliquer ici

Annonces du mois de septembre 2016 télécharger la Annonces septembre 2016 2Annonces septembre 2016 2 (343.61 Ko) Annonces sept 2016Annonces sept 2016 (450.69 Ko)

Infos paroissiales : télécharger le Journal Paroissial 

 

Inscritptions KT Aumônerie

rentrée 2016-2017

              

 

Tabktaumonerie2016 2017

 

 

Pour le KT inscriptions et réinscriptions pour les enfants en CE2 ou pour les enfants nés à partir de 2008

Photos du festival

 

 

 

 

BÉÇALEL

5-8 Mai 2016

1 1

Be c alelveillee
Les Couleurs
Les jeunes

Vidéos Festival Béçalel du 5 au 8 Mai

Homélie 10 Juillet (Suivie de photos du jour)

Témoignage 1

Hier lors de la journée baptême, le Père Franck intervient comme à son habitude, et à la fin de son intervention dit que Dieu peut changer nos vies, il a pu le constater chez beaucoup de personnes, et il me regarde "n'est ce pas Bernadette" et moi je réponds très court "tout à fait mon Père, complètement d'accord" et là il dit  " vous pourriez développer, d'habitude je demande à Christine de témoigner... j'ai essayé de résister, oui mais Christine parle mieux que moi...

Bref je me suis lancé, j'ai pensé à mon Victor, et je pense que comme lui j'ai bafouillé un peu au début. J'ai raconté mon parcours :

Je suis d'une famille très catho, très pratiquante (2 tontons curés) mais à l'âge adulte, je suis partie de Caen pour la Bourgogne et par facilité j'ai abandonné l'église. Bien des années plus tard (j'ai eu Victor à 36 ans !) je suis tombée enceinte, et j'ai dit à mon ami que je voulais faire baptiser notre enfant, il m'a dit ok mais par contre après il choisira, s'il veut aller au KT, donc 1er sujet de discorde, et il a accepté ensuite qu'il fasse son KT et qu'il choisisse plus tard. Victor est donc baptisé et 8 nouvelles années passent. je connaissais déjà Christine à l'école, APE ..., et à l'inscription, elle me dit qu'elle cherchait une catéchiste, donc je lui explique, croyante mais plus pratiquante à part quelques exceptions familiales. Et réunion de rentrée du KT à Gravigny, Christine annonce qu'elle a trouvé une catéchiste 1ère année (en moi même ouf....) et que c'est Bernadette, la maman de Victor !!!! mis devant le fait accompli, je ne peux pas et surtout je ne sais pas refuser, en plus il y avait du monde............

Bref, petit à petit (tu as remarqué il ne faut pas me bousculer sinon je me ferme et me protège avec une carapace...)

Donc, petit à petit, je suis retournée à la messe, entre deux, le Père Franck est arrivé et lui aussi m'a un peu bousculé. Un jour où ça n'allait pas du tout, j'ai retrouvé Claire (ancienne secrétaire) au bowling ou j'accompagnais Victor et elle Benjamin, elle a vu que ça n'allait pas et m'a proposée d'aller faire un tour. On a longuement parlé (surtout elle d'ailleurs car je n'arrêtais pas de pleurer) et à la fin, elle m'a dit bientôt je vais te proposer quelque chose. Elle avait bien vu que je n'étais pas prête... Et prise entre Victor qui voulait partir et Claire qui me disait de me dépêcher de m'inscrire, je suis partie à Medjugorjé  avec la paroisse. Gros choc pour moi .... je me rappelle aussi de Lionel qui avant de partir à Medj, un jour où ça n'allait pas, m'a offert un chapelet de Medj (que j'ai tjrs sur moi ou dans mon sac !)

et là petit à petit, j'ai ouvert des portes, j'ai laissé  Dieu entrer dans ma vie, et dans notre vie de famille très chaotique, il a apaisé nos relations avec mon compagnon, bien sûr je suis retombée !!! mais j'ai pu en parler et ne pas sombrer une nouvelle fois dans la dépression.

Je ne suis pas allée aussi loin hier, je n'ai pas parlé de dépression, moins de détails, mais étant très émotive, ma voix s'enroue, les larmes montent... Je sais maintenant que Dieu est amour, miséricorde et patience... Combien de fois Daniel m'a dit " mais Nana Dieu t'aime toi, imagine toi dans ses bras...." Il n'y pas si longtemps que je peux le faire. Un de mes cousins a été ordonné Evêque en début d'année, et sa phrase (un peu son ordre de mission... je ne sais plus comment on dit : "car rien n'est impossible à Dieu" Luc 1-37. Il faut dire que lui aussi a un parcours très atypique avant de choisir de devenir prêtre

J'ai également beaucoup grandi grâce aux enseignements du Père Franck, les louanges du lundi soir où je vais depuis Medj, la messe hebdomadaire, les rencontres avec vous tous... et mon Victor ! J'ai beaucoup appris cette année avec "adulte dans la Foi", pris conscience que rien n'est gagné, que la 1ère bataille c'est moi, et que je peux changer .... et la lettre de Jacques que j'aime beaucoup et notamment "approchez vous de Dieu, et il s'approchera de vous". Tu m'aurais dit il y a quelques années de lire la bible !!!..........

Grâce à Dieu, je me suis ouvert, je vais plus facilement vers les autres, même les gens que je ne connais pas ! (ce qui m'aurait paru impossible il y a quelques années). Grâce à Dieu, et à l'Esprit Saint, je suis partie dans la rue pour parler de ma Foi, inimaginable même début janvier, où j'ai d'ailleurs squizzé le week end Anuncio pour aller voir mon papa. A mon travail idem, avant je prenais comme une attaque personnelle et du coup je n'arrivais pas à répondre sans m'énerver, maintenant je leur parle du Saint Esprit, de tout ce que Dieu a fait dans ma vie.

Et alors le festival Béçalel est arrivé, je me propose comme bénévole, et Carole me demande si je veux bien être responsable de la garderie. J'ai toujours en moi, ce besoin de petite fille finalement, d'être reconnue et choisie .... et lors du festival, en lui même, j'ai ressenti beaucoup de joie, de fraternité, de partage et cette joie difficile à exprimer de partir, une nouvelle fois, dans les rues du centre ville, pour parler de notre Foi, de l'Amour du Christ, de sa miséricorde, de sa patience.... J'avais amené les 4 enfants confiés le samedi après midi, on m'a conseillé de rester en ville avec eux finalement, et ils ont participé avec nous à la formation Anuncio, et j'ai confié les 6 enfants présents à des binômes, et du coup moi je suis partie sans enfant ! C'est difficile d'aborder les gens dans la rue, mon binôme a très peu parlé, du coup j'ai vraiment été obligé de me lâcher, de prier et de demander au Saint Esprit de nous guider vers les bonnes personnes... on a essuyé quelques refus, un petit entretien et finalement un très long échange très riche avec une dame qui ne souhaitait pas au début parler de sa Foi et finalement ..... nous avons réussi à "l'accrocher" avec une parole du Pape François au verso des petits évangiles que nous avions " Dieu t'attend toi, il te demande seulement le courage de venir à Lui" : ça me parle tellement, c'est vraiment une parole qui me semble destinée personnellement ! Ce fut un très bel échange à nous 3, chacune avec son témoignage, ses larmes et cette belle prière finale à la Vierge Marie unies ensemble dans la rue.

A quand ce prochain partage ???????? je sais, je n'ai pas besoin d'un festival, mais je crois qu'on a tellement besoin de partage, de fraternité pour vivre des moments aussi forts. J'ai eu 3 expériences d'évangélisation avec 3 personnes différentes, que j'ai appris à connaître vraiment lors de ces sorties.

Je rends grâce à Dieu pour toutes ces personnes mises sur mon chemin de vie, pour toutes ces lumières allumées dans mes ténèbres, que l'Esprit Saint continue à me visiter... Je rends grâce à notre Seigneur d'avoir eu comme pasteur le Père Franck, tout ce qu'il a pu m'apporter, de m'avoir "secouée" tout en douceur pour que je me réveille et me révèle comme le dit si bien le chant.

A moi maintenant d'être comme un enfant, et de m'abandonner vraiment, sans limite ou arrière pensée, et vivre pleinement ce que Dieu attend de moi, me laisser guider (enfin à 52 ans !) par le Saint Esprit.... comme un enfant qui donne confiant la main à ses parents ......

et comme finit si bien le mail de ce matin "Dieu peut faire infiniment au delà de ce que nous demandons et même pensons" Ephésiens 3.20

     AMEN !     ALLELUIA ALLELUIA                                                                                                                    Bernadette 

Témoignage 2

Avec Béçalel, j’ai découvert véritablement le mot               « amour fraternel » un amour immense et sans jugement. Nous nous sommes tous acceptés avec nos dons uniques et différents qui nous ont permis d’avancer ensemble et à œuvrer à la mission que le Seigneur nous confiait.  

La grande timide que je suis a réussi à dépasser sa peur pour partir en évangélisation de rue (un grand merci à tous les intervenants d’Anuncio, grâce à leurs témoignages et leur enseignement qui nous ouvert les yeux et le cœur), d’avoir chanté, dansé sur la place publique sans me soucier du regard des autres. J’ai eu l‘impression d’être portée pendant tout le festival par une force et une présence qui m’a permis d’oublier la fatigue et la bêtise humaine. J’ai compris que toutes les formes d’arts nous permettent de toucher les personnes différemment.

Pendant ce festival, j’ai découvert, appris à aimer des personnes qui m’étaient inconnues ou que j’avais pu côtoyer à la messe. Quelque chose dans ma vie chrétienne à changé et j’espère que je ne suis pas la seule à avoir ressenti cela.

Merci à notre Communauté de nous avoir permis de vivre cela merci d’avoir  « osez ! »   A nous de continuer maintenant de semer les graines. Je n’ai qu’une envie c’est que cela recommence très vite (oui je sais que la partie financière est dure à trouver).

Merci Dieu pour tous ces temps de partage et merci à mes frères de leur amour.

Que le Saint Esprit vous accompagne.

Laure 

Témoignage 3

effusion de l'esprit saint lundi 16 mai 2016

tout s'est déroulé normalement. Il faut savoir que depuis le 8 septembre 2015, quand le père met le saint sacrement sur l'autel, je reçois des signes avec ce grand rayon blanc .

 

Mais là,  lorsque le père s'est approché de nous, j'ai vu ce rayon blanc comme ci c'était découpé :"le pain du partage"

je n'arrivais plus à détourner le yeux de cette hostie, et ensuite lorsqu'il a déposé le saint sacrement sur l'autel, le rayon était devenu blanc. Le Père est retourné à sa batterie, et j'avais les jambes qui tremblaienttellement que j'ai dit à Jésus :"je vais tomber, je vais tomber!!" et d'un coup les tremblements se sont arrêtés et j'ai eu la sensation que quelquechose me rentrait dans les narines. C'était une forte odeur de parfum qui m'a envahie totalement et je me suis sentie bien, très bien

merci Esprit de Dieu

merci Esprit Saint     MJ

 

Témoignage 4

Un mot, un seul, Jacques, mon mari me manque depuis 14 mois maintenant, je sais, chaque jour que, physiquement je ne le verrai plus. 

Cela ne m'empêche pas d'être très triste régulièrement. J'ai décidé depuis de  dire à tous : "je vais bien".. 

Grâce à la louange, et pour l'instant surtout grâce aux relances régulières de Cecile, je pense qu'une nouvelle vie s'ouvre à moi. 

Merci au père Franck et  aux autres prêtres présents (je n'ose pas leur parler car je ne sais quoi leur dire), aux échanges lors du festival Beçalel  et au Saint Esprit qui semble être là.  

Merci Cécile. 

Geneviève L